• Mon Panier 0

3 bonnes raisons d’être aux petits soins pour vos collaborateurs

C’est prouvé : le bien-être des salariés d’une entreprise impacte sa rentabilité. 11% : c’est l’écart de rentabilité entre les firmes attentives au bien-être de leurs salariés, et les autres. Eh oui, les entreprises qui chouchoutent leurs salariés sont en moyenne 11% plus rentables que les autres ! (et non l’inverse…) Ce n’est donc pas un hasard si on assiste aujourd’hui à un engouement pour les activités relaxantes en tous genres dans les espaces de travail. On d’ailleurs parle de « babyfoot washing » quand il s’agit de mesures cosmétiques (type « installer un babyfoot »), sans réelle politique de fond pour le bien-être des salariés. Bien sûr, une séance de massage ou de soins seule n’est pas suffisante pour assurer le bien-être les salariés. Mais au-delà de diminuer le stress, les soins bien-être en entreprise ont des atouts insoupçonnés qui en font de très bons alliés pour améliorer la qualité de vie au travail de vos collaborateurs sur le long-terme… Partager avec vous les leçons issues de mon expérience de formatrice, masseuse et experte soin. J’ai travaillé de nombreuses années au sein de grands groupes cosmétiques, laboratoires d’expérimentation uniques sur le bien-être en entreprise. J’ai pu aider, conseiller et former de nombreuses personnes sur ce sujet. J’ai aussi beaucoup appris. Par exemple, que les soins bien-être ne font pas que diminuer le stress ! Ils ont d’autres vertus auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé. Voici leurs 3 bienfaits principaux pour les salariés et leur entreprise :

1. Se reconnecter à son corps et améliorer ses performances Lorsque j’organisais des formations ou que je voulais tester un nouveau soin, je sollicitais souvent mes collègues du siège pour me servir de modèle. Je mettais alors en place un planning où chacun venait pendant une à deux heures, à tour de rôle, puis repartait à son poste, reboosté par cette pause bien-être. Ce qui me frappait, au-delà du dévouement général pour me servir de modèle, c’était le contraste avant/après des expressions du visage et de leur langage du corps, qui affichaient une sérénité et une relaxation évidentes en fin de soin. Les personnes étaient littéralement transformées ; j’aurais peut-être dû organiser un mur de photos avant/après tant la différence était saisissante ! Peu importe votre poste dans l’entreprise, celle-ci reste un espace cérébral où l’on s’oublie. Couper son cerveau un moment, se recentrer sur soi et sur son corps pour recharger les batteries est très bénéfique pour le salarié et pour son entreprise. Et les scientifiques sont d’accord sur ce point. De nombreuses études ont souligné les multiples bienfaits du toucher : · Augmentation du taux d’ocytocine et baisse du cortisol : relaxation et baisse du stress · Meilleures performances cognitives · Augmentation de l’attention · Augmentation de la créativité · Optimisation de la communication interpersonnelle (car moins de tensions = mieux-être général = meilleures relations avec autrui)

2. Prolonger le droit à la déconnexion… en entreprise ? Mentalement, il est très important de séparer vie d’entreprise et vie de famille : la récente mise en place du « droit à la déconnexion » favorise cette idée. Et si on prolongeait cette logique pour améliorer la qualité de vie au travail ? Quelle que soit la culture d’entreprise, la vie en communauté n’y est pas de tout repos. Même si votre entreprise est génialissime et que vos collègues sont votre seconde famille – ce qui est loin d’être toujours le cas, nous avons tous besoin de faire ce que j’appellerais une « pause sociale ». C’est-à-dire, un temps pour échanger avec des personnes extérieures. Et ces moments sont d’autant plus importants quand le contexte social de l’entreprise se fait pesant. Sortir d’un environnement où l’ombre du jugement et l’intérêt personnel planent, pour se recentrer sur soi le temps d’un échange neutre, en toute liberté, avec une personne bienveillante et externe à l’entreprise. Ce contact humain, empathique, est très ressourçant et profitable pour le salarié comme pour son entreprise. Une véritable parenthèse sociale déconnectée !

3. Rebooster sa confiance en soi et sa motivation Lors de mes formations en entreprises, j’ai remarqué un autre détail frappant. Mes anciens collègues volontaires pour tester mes nouveaux soins n’étaient jamais découragés par l’idée qu’il leur faudrait repartir travailler après leur pause bien-être. Au contraire : ils manifestaient un enthousiasme évident à reprendre leurs activités respectives après le soin. La parenthèse relaxante les avait reposés, et surtout stimulés : la reprise du travail n’était pas perçue comme une punition, mais un challenge hyper-motivant. Et je crois que ce regain de motivation est aussi lié à la notion de confiance en soi. Celle-ci peut être rapidement mise à mal en entreprise, en fonction au contexte managérial et des sensibilités de chacun. Le manque de reconnaissance est d’ailleurs le second facteur d’insatisfaction au travail. Une mauvaise confiance en soi mine la motivation, et notre travail est très vite impacté… Effectuer un soin, c’est prendre du temps pour soi et ramener son attention à soi de manière positive. Et l’effet « waouh » est immédiat, comme lorsqu’on met de beaux vêtements : on ne se voit plus de la même façon et on est reboosté pour le reste de la journée ! En conclusion Les soins en entreprise n’ont pas vocation à remplacer un management bienveillant ni à eux seuls, une véritable politique de QVT (qualité de vie au travail). Mais ils sont un atout qu’il serait dommage de négliger, car ils permettent d’offrir aux salariés un espace bien-être, un sas de décompression bienveillant, où chacun peut se ressourcer, se reposer et se recentrer en prenant soin de Soi. Alors, à quand un Day Spa éphémère dans votre entreprise ? 😊

Sandrine Godefroy, fondatrice de MANA soins et experte soins pour les entreprises.

Partager cet article



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *